Personnages

Le capitaine Giono : Après en avoir bavé sur le front de l’Est, le capitaine Giono prit quelques vacances à l’arrière, avant d’être envoyé en mission suicide aux commandes d’une vraie brochette d’attardés. Tireur d’élite et stratège de talent, Giono brille par sa capacité d’adaptation hors norme ; s’il lui arrive de perdre espoir, il continue à suivre ses ordres peu importe la situation. Téméraire, et plus haut gradé de l’unité, il ne laisse personne remettre son autorité en question et peut se montrer sévère avec ses subordonnés lorsqu’ils partent en vrille.

Le Lieutenant : Militaire de carrière, le lieutenant est le seul du 4me à ne pas avoir déconné au cours de sa vie. Discipliné et coopérant, il assiste son supérieur et fait la liaison avec le reste de l’unité. N’a jamais jugé utile de donner son nom. Cet homme est devenu parfaitement stoïque après avoir miraculeusement survécu à un accident impliquant un claquement de porte et ses testicules.

Première Classe Stallone : Stallone a fait le Vietnam et n’en n’est pas sorti indemne. Victime de flash-back, il est incapable d’aligner plus de trois mots dans une phrase, voue un respect sans limites à son supérieur et n’a plus peur de rien depuis longtemps.

Caporal Mouse : Mouse a disjoncté il y a longtemps. Fraichement sortit de l’asile pour grossir les rangs du Quatrième, son instabilité mentale ne l’empêche pas d’être un caporal d’exception : grand fan de cadavres, il se complait dans la mort et la souffrance de ses ennemis, et lutte constamment en son fort intérieur pour rester lucide sur le champ de bataille. Attache toujours à son casque deux cercles de carton pour ressembler à une grosse souris.

Doc : A un an de la retraite, le docteur est rappelé sous les drapeaux pour retaper les soldats du 4ème d’infanterie. Assez vague sur la façon dont il a obtenu son diplôme, il est pourtant compétent en situation de crise.

Lieutenant Tolkien : Tolkien est l’un des rares survivants du régiment britannique perdu à l’arrière du front, un ramassis de consanguins répétant « Ni » à tout bout de champ. Crème de la crème des sujets de sa majesté, il est un fin bretteur vif d’esprit. Tente de maintenir la cohésion du groupe. Gagna le respect du 4ème d’infanterie malgré son accent insupportable.

Soldat « Cafteur » : Si la prestance avait un abîme, le cadet Cafteur ramperait tout au fond. Incapable de tenir tête aux autres membres du groupe, et un peu simplet sur les bords, il s’en remet constamment à ses supérieurs lorsqu’il rencontre un problème. Pour autant, il ne fait jamais faux bond dans une fusillade.

Soldat Flantier : Naitre avec deux mains gauches ne l’a pas empêché d’être enrôlé dans le 4ème d’infanterie. Seconde Classe, asocial et silencieux, son efficacité varie du tout au tout selon les situations. Ses camarades le voient pourtant comme un membre indispensable de l’unité, et veillent sur ses arrières.