Destination Frontale

df-logo

La 1ère réalisation de l’auteur.

Histoire : sept étudiants, pour combler leur vie ennuyante, décident de faire une soirée. Mais sur le trajet du retour, un terrible événement va chambouler leurs bonnes vieilles habitudes…

Pour télécharger les épisodes : https://luniversdajk.wordpress.com/mes-sagas-mp3/destination-frontale/episodes/

Episode 1 : Le début du commencement 09:36 (07.08.2013)
Episode 2 : La suite 06:33 (29.09.2013)
Episode 3 : La soirée 08:12 (20.01.2014)
Episode 4 : L’accident 06:25 (30.06.2014)

Episode 5 : ?

Personnages principaux :

Alex Brownie : Jeune étudiant fainéant, héros malgré lui de cette sordide histoire. Le seul repère qu’il s’est fixé, ce sont ses poteaux, c’est pourquoi lorsqu’ils font une soirée, il répond toujours présent. C’est un grand solitaire dans l’âme. Il est en fac de musicologie.

John : Le meilleur ami d’Alex, qui n’aime pas trop bavarder quand les gens sont autour d’eux. Il est en fac de… en fait il n’a même pas de fac, il est juste sans emploi. Enfin… en fait il en avait un y a quelques temps, mais on l’a jeté dehors.

Paul : Un étudiant qui aime la drogue, également guitariste, en fac de musicologie. Il a rencontré Alex en cours de Dissertation, alors qu’il était en train de compter les mouches… Il a un regard assez éclairé sur certaines choses, c’est pourquoi à lui arrive de donner quelques conseils aux gens.

Philippe : Jeune étudiant en fac de droit. Il est pote avec les 3 cas sociaux du dessus. Il aime bien les em*censure* de temps en temps quand l’envie lui prend. Il aime le foot. Il aime les échecs aussi.

Max : Max est un étudiant en Lettres. Il aime bien regarder les feuilletons à la télé de temps en temps.

Gérald : Gérald est redoublant en musicologie, et ne vient jamais en cours. Il a eu la malchance de tomber sur un auteur en manque d’inspiration lorsqu’il fut le temps de nommer ses personnages. Remarque, il aurait pu s’appeler Wilfried, ou Ernest Vön Screugneugneu. En fait Gérald c’est pas si mal.

Bottle… ? : Etudiant en médecine, il ne supporte pas qu’on bafouille sur son prénom. C’est pourtant pas compliqué, Bott… Bottle’n’Fistule… heu… Ah, et puis zut. T’avais qu’à t’appeler Martin, comme tout le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s